Euristote

La reconnaissance

Posté : 25 février, 2013 @ 10:05 dans Articles | 3 commentaires »

Définitions

Il me faut déjà différencier deux notions : « Reconnaître » et « Se reconnaître ». Bien que très proches visuellement, ces deux notions ont des sens opposés.

Pour le premier terme,  il s’agit de reconnaître les valeurs de quelqu’un à travers ses actions, ses pensées. C’est un mouvement de soi vers les autres.

Se reconnaître, quant à lui, équivaut à avoir conscience de sa propre valeur. Le regard que l’on porte sur soi est aussi important que le jugement que l’on attend des autres. Dans ce cas, le mouvement part de soi, pour revenir à soi en un cercle.

Pourquoi l’Homme  a-t-il besoin de reconnaissance ?

La valorisation par autrui permet à l’être humain d’exister. Le regard d’autrui sur moi me permet de trouver un sens à mon existence et donc d’exister. En effet, c’est beaucoup plus difficile de trouver au fond de soi la représentation de notre propre valeur. Pourtant n’est-ce pas gratifiant quand l’on réalise une action qui nous paraît la plus juste qui soit ?

L’auto-valorisation est ce qui manque à notre société, au niveau des individus. De nombreuses personnes souffrent de manque de reconnaissance. Pourtant, chaque personne est capable de trouver en son for intérieur les moyens de s’auto-valoriser. Pour cela, il faut changer sa posture : ne pas espérer qu’autrui nous donne la mesure de notre valeur mais s’auto-valoriser dans les cas opportuns.

Je vais vous donner un exemple personnel. Dans ma famille, nous sommes six cousins et cousines. Or, tous sont minces (voir trop) alors que je suis ronde. Par conséquent, je n’entends jamais de compliments sur mon physique, ce qui m’attriste voire m’énerve. Mais en changeant de posture, je me rends compte qu’ils sont juste inquiets pour moi. Ne pas me complimenter est leur façon à eux de me montrer leur inquiétude. J’aimerais les rassurer mais ils ne m’entendent pas. Alors, quand je ne me sens pas jolie, je fais alors attention à moi  (tenue, maquillage, crèmes…). Le moral revient de suite car quand je me regarde dans le miroir, je m’apprécie. C’est le principal !

Ne pas trop espérer de valorisation par autrui est la clé pour trouver une forme de bonheur. Chacun a la force de s’auto-valoriser car nous avons tous un « talent ». Les manifestations de ce talent peuvent être multiples mais notre passage sur Terre est assez long pour le trouver…

Il faut réellement prendre conscience que notre valeur ne change pas d’un jour à l’autre. Elle se construit petit à petit. Avant un examen, une réunion, ou un événement stressant, on est la même personne qu’après ce moment difficile, et ce quoi que l’on ait fait. On est toujours jugé à un moment T où de multiples critères entrent en jeu. Mais notre valeur se joue sur toute une vie…

Alors prenez ce que la vie vous offre et dans les moments difficiles, autovalorisez-vous en adoptant un regard bienveillant sur le chemin parcouru !

Euristote

 

François, pour toi, c'... |
Celal Karaman Güncel Blog,c... |
Tonyferri |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blackdiamond1999
| EmGlob
| Capucinespana