Euristote

Le doute

Posté : 28 février, 2013 @ 9:56 dans Articles | Pas de commentaires »

Le doute dans Articles apreslediagnosticledoute-01

Je ne pensais pas écrire sur ce sujet mais je dois dire que je n’ai pas le choix. Je m’explique.

Suite à la parution de trois commentaires bienveillants sur mon blog, je me sens stoppée dans ma démarche. Je sens que je n’arriverais plus à retrouver l’inspiration qui m’a permis de réaliser ces quelques pages. Je me trouve désemparée car pour la première fois, des inconnus apportent leur regard sur mes écrits.

Je ne sais si j’ai décidé de réaliser un blog pour moi ou pour les autres… Je dirais un peu des deux : malgré mon âge, j’ai bien souffert et construire un blog me permet de poser par écrit mes pensées et ainsi d’en accueillir de nouvelles. Et puis, je l’ai fait pour les autres car je suis persuadée qu’il faut s’enrichir de toutes les rencontres que nous faisons. Or un blog est un moyen de rencontrer des personnes avec de nouvelles perspectives, de nouvelles approches.

Je suis tellement touchée par les commentaires reçus que je n’ose en aborder de nouveaux de peur de « mal faire ». Mais, je suis persuadée que si l’on est sincère avec soi-même, on peut dépasser nos doutes et avancer. Alors, j’avance et j’aborde le doute autrement dit l’hésitation, l’absence de certitudes.

Durant toute notre vie, nous sommes confrontés au choix sous ses formes les plus diverses : du choix de la tenue vestimentaire le matin, au choix de son conjoint, nous sommes obligés de confronter la réalité concrète à nos aspirations pour réaliser le choix le plus juste en fonction des circonstances et de l’état de notre avancement dans la vie. En effet, nous ne sommes pas les mêmes à 5, 30 ou 70 ans : nos attentes évoluent, nos personnalités changent. Mais pour autant, il nous faut sans cesse choisir. Alors comment choisir en évitant l’écueil du regret ?

Le doute est notre meilleure arme pour effectuer un choix ! Ce sentiment d’incertitude signifie que nous prenons conscience des enjeux qui entourent notre choix. En doutant, nous réalisons le mouvement d’un  balancier et nous pesons les aspects positifs et ceux plus négatifs. Il nous faut douter car cela signifie que l’on adopte différentes postures et un regard englobant les différents enjeux. La neutralité n’est pas une qualité humaine : nous sommes trop influencés par notre éducation, nos qualités inhérentes à notre être.

Un choix ne peut donc pas être objectif mais en doutant et en restant sincère avec lui-même, l’être humain se rapproche du choix le plus juste pour lui.

« LE DOUTE EST PÈRE DE LA CRÉATION », nous a légué Galilée… Et comme pour l’héliocentrisme, il n’avait peut-être pas tort…
Euristote

 

 

François, pour toi, c'... |
Celal Karaman Güncel Blog,c... |
Tonyferri |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blackdiamond1999
| EmGlob
| Capucinespana