Euristote

Le doute

Classé dans : Articles — 28 février, 2013 @ 9:56

Le doute dans Articles apreslediagnosticledoute-01

Je ne pensais pas écrire sur ce sujet mais je dois dire que je n’ai pas le choix. Je m’explique.

Suite à la parution de trois commentaires bienveillants sur mon blog, je me sens stoppée dans ma démarche. Je sens que je n’arriverais plus à retrouver l’inspiration qui m’a permis de réaliser ces quelques pages. Je me trouve désemparée car pour la première fois, des inconnus apportent leur regard sur mes écrits.

Je ne sais si j’ai décidé de réaliser un blog pour moi ou pour les autres… Je dirais un peu des deux : malgré mon âge, j’ai bien souffert et construire un blog me permet de poser par écrit mes pensées et ainsi d’en accueillir de nouvelles. Et puis, je l’ai fait pour les autres car je suis persuadée qu’il faut s’enrichir de toutes les rencontres que nous faisons. Or un blog est un moyen de rencontrer des personnes avec de nouvelles perspectives, de nouvelles approches.

Je suis tellement touchée par les commentaires reçus que je n’ose en aborder de nouveaux de peur de « mal faire ». Mais, je suis persuadée que si l’on est sincère avec soi-même, on peut dépasser nos doutes et avancer. Alors, j’avance et j’aborde le doute autrement dit l’hésitation, l’absence de certitudes.

Durant toute notre vie, nous sommes confrontés au choix sous ses formes les plus diverses : du choix de la tenue vestimentaire le matin, au choix de son conjoint, nous sommes obligés de confronter la réalité concrète à nos aspirations pour réaliser le choix le plus juste en fonction des circonstances et de l’état de notre avancement dans la vie. En effet, nous ne sommes pas les mêmes à 5, 30 ou 70 ans : nos attentes évoluent, nos personnalités changent. Mais pour autant, il nous faut sans cesse choisir. Alors comment choisir en évitant l’écueil du regret ?

Le doute est notre meilleure arme pour effectuer un choix ! Ce sentiment d’incertitude signifie que nous prenons conscience des enjeux qui entourent notre choix. En doutant, nous réalisons le mouvement d’un  balancier et nous pesons les aspects positifs et ceux plus négatifs. Il nous faut douter car cela signifie que l’on adopte différentes postures et un regard englobant les différents enjeux. La neutralité n’est pas une qualité humaine : nous sommes trop influencés par notre éducation, nos qualités inhérentes à notre être.

Un choix ne peut donc pas être objectif mais en doutant et en restant sincère avec lui-même, l’être humain se rapproche du choix le plus juste pour lui.

« LE DOUTE EST PÈRE DE LA CRÉATION », nous a légué Galilée… Et comme pour l’héliocentrisme, il n’avait peut-être pas tort…
Euristote

 

Keny Arkana – Cinquième soleil

Classé dans : Articles — 25 février, 2013 @ 5:57

 

Keny Arkana – Cinquième soleil

 

Je viens de tomber sur cette chanson par hasard… Comme je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Elle est tout simplement magnifique : ce qui est dit est pesé, chaque mot trouve sa juste place et l’ensemble fait écho aux problèmes que rencontre actuellement la société… Bref, un petit bijou !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Euristotement vôtre,

La reconnaissance

Classé dans : Articles — 25 février, 2013 @ 10:05

Définitions

Il me faut déjà différencier deux notions : « Reconnaître » et « Se reconnaître ». Bien que très proches visuellement, ces deux notions ont des sens opposés.

Pour le premier terme,  il s’agit de reconnaître les valeurs de quelqu’un à travers ses actions, ses pensées. C’est un mouvement de soi vers les autres.

Se reconnaître, quant à lui, équivaut à avoir conscience de sa propre valeur. Le regard que l’on porte sur soi est aussi important que le jugement que l’on attend des autres. Dans ce cas, le mouvement part de soi, pour revenir à soi en un cercle.

Pourquoi l’Homme  a-t-il besoin de reconnaissance ?

La valorisation par autrui permet à l’être humain d’exister. Le regard d’autrui sur moi me permet de trouver un sens à mon existence et donc d’exister. En effet, c’est beaucoup plus difficile de trouver au fond de soi la représentation de notre propre valeur. Pourtant n’est-ce pas gratifiant quand l’on réalise une action qui nous paraît la plus juste qui soit ?

L’auto-valorisation est ce qui manque à notre société, au niveau des individus. De nombreuses personnes souffrent de manque de reconnaissance. Pourtant, chaque personne est capable de trouver en son for intérieur les moyens de s’auto-valoriser. Pour cela, il faut changer sa posture : ne pas espérer qu’autrui nous donne la mesure de notre valeur mais s’auto-valoriser dans les cas opportuns.

Je vais vous donner un exemple personnel. Dans ma famille, nous sommes six cousins et cousines. Or, tous sont minces (voir trop) alors que je suis ronde. Par conséquent, je n’entends jamais de compliments sur mon physique, ce qui m’attriste voire m’énerve. Mais en changeant de posture, je me rends compte qu’ils sont juste inquiets pour moi. Ne pas me complimenter est leur façon à eux de me montrer leur inquiétude. J’aimerais les rassurer mais ils ne m’entendent pas. Alors, quand je ne me sens pas jolie, je fais alors attention à moi  (tenue, maquillage, crèmes…). Le moral revient de suite car quand je me regarde dans le miroir, je m’apprécie. C’est le principal !

Ne pas trop espérer de valorisation par autrui est la clé pour trouver une forme de bonheur. Chacun a la force de s’auto-valoriser car nous avons tous un « talent ». Les manifestations de ce talent peuvent être multiples mais notre passage sur Terre est assez long pour le trouver…

Il faut réellement prendre conscience que notre valeur ne change pas d’un jour à l’autre. Elle se construit petit à petit. Avant un examen, une réunion, ou un événement stressant, on est la même personne qu’après ce moment difficile, et ce quoi que l’on ait fait. On est toujours jugé à un moment T où de multiples critères entrent en jeu. Mais notre valeur se joue sur toute une vie…

Alors prenez ce que la vie vous offre et dans les moments difficiles, autovalorisez-vous en adoptant un regard bienveillant sur le chemin parcouru !

Euristote

Avoir raison

Classé dans : Articles — 24 février, 2013 @ 4:27

Avoir raison dans Articles avoir-raison1

Avoir raison… Qu’est ce que cela signifie ?

Je vous en parle aujourd’hui, suite à un événement qui pourrait sembler anecdotique, mais qui à mes yeux, révèle l’une des problématiques que l’Homme  a à analyser.

Toute à l’heure, je jouais aux cartes avec ma famille (à la coinche pour être exacte). Nous avions débuté depuis quelques temps déjà, quand une dispute éclata à propos d’une annonce, qui me semble-t-il, était irréfléchie. De fil en aiguille, les quatre joueurs prirent part au débat, le ton monta…. Et ce, jusqu’à ce que je parte (puisque j’étais seule contre tous) fumer une cigarette.

Vous me direz : mais pourquoi jeter cet « événement » par écrit ? En effet, a priori, cette dispute ne revêt aucune importance. Soit. Mais si l’on creuse un peu plus profondément, on se rend compte que cette dispute symbolise à elle seule l’un des traits fondamentaux de l’être humain : l’Homme veut avoir raison !

Quand on y réfléchit, des situations comme celles-ci apparaissent tous les jours. Tenez, l’autre jour, une dame d’un certain âge et une jeune femme se lançaient des insultes sous prétexte que l’une était raciste et l’autre choquée. Toutes deux se disputaient pour savoir qui allait l’emporter… et qui allait symboliquement avoir raison !

Avoir raison, c’est un sentiment, une croyance et ce bien que cette expression signifie originellement « avoir la raison ». Durant des périodes de l’Histoire, telles que les Lumières, la raison avait une légitimité : elle était valorisée par opposition aux ténèbres de la croyance. Mais aujourd’hui, le cercle se referme de nouveau sur la raison… Clairement, si « avoir la raison » est une croyance, cela signifie que la raison est retombée dans l’obscurité des ténèbres. Alors, peut-être n’est ce pas tout à fait une croyance…

Prenez trente secondes pour réfléchir : Mettez par écrit tous les mots qui vous viennent à l’évocation de l’expression « avoir raison ». En d’autres termes, réalisez un brainstorming.

Les mots qui me viennent sont les suivants : TORT / HOMME / DÉFAUT / EXASPÉRATION / CRÉATION / POSTURE / DISPUTE / COLÈRE / GALVAUDE / SUPÉRIORITÉ / INJUSTICE / INCOMPRÉHENSION / MÉSENTENTE.

Grâce à ce brainstorming, je porte maintenant un nouveau regard sur cette expression. Je dirais désormais qu’avoir raison consiste à adopter une posture supérieure vis-à-vis de son interlocuteur. En effet, on retrouve une idée de rupture d’égalité symbolique : celui qui pense avoir raison se croit supérieur. Il va alors vouloir montrer le chemin (qu’il croit juste), de la vérité à son interlocuteur.

Mais « avoir raison » est également associé à des concepts négatifs tels que le défaut, l’injustice, la colère. Celui qui a « tort » se sent alors prisonnier de ses émotions, de son ressentiment. En effet, admettre un tort revient pour l’être humain  à l’humiliation de se sentir inférieur. Mais si l’on change sa posture, alors, la relation reste horizontale.

« Avoir raison » n’est pas un progrès pour l’Homme car cette notion brise la relation d’égalité. Il faut donc penser en termes de point de vue, d’opinion. Il faut chercher à entendre ce que dit l’autre pour s’enrichir de son approche et essayer de trouver le plus beau des compromis….

Euristote

Bienvenue chez Euristote !

Classé dans : Présentation — 24 février, 2013 @ 3:52

Bonjour à vous,

À travers ce blog , je vous propose de vous interroger sur la société en général et l’Homme en particulier.

Je reste une éternelle enfant qui observe avec des yeux « neufs » ce que la vie lui offre. Ces yeux observent et me font m’interroger sur la société qui nous entoure et sur l’être humain en particulier. J’en suis convaincue : chacun a la capacité de regarder à travers le prisme du bonheur. C’est une question de posture, et de choix.

Je ne maîtrise pas bien toutes les possibilités que m’offre unblog.fr pour rendre ce blog plus facile d’accès. Et je m’en excuse d’avance car c’est un tantinet brouillon.

Les brèves se suivent mais ne se ressemblent pas. Suivant mes envies, j’aborde l’amour, la déception, le bonheur, la solitude, la peur… Et je vous laisse découvrir la suite par vous-même. Enfin, si vous le souhaitez, je suis ouverte à toutes critiques, et aux échanges par mail et/ou sur le blog.  Je vous donne mon adresse mail : Euristote@yahoo.fr

En espérant que vous passerez un bon moment, et au plaisir d’échanger,

Bien à vous,

Euristote

12
 

François, pour toi, c'... |
Celal Karaman Güncel Blog,c... |
Tonyferri |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blackdiamond1999
| EmGlob
| Capucinespana